Un esprit sain dans un coeur sain

L’entretien de ses capacité cardio-vasculaires et la pratique régulière d’une activité physique permettraient, notamment chez les personnes de plus de 55 ans, de ralentir le déclin cognitif, selon l’étude canadienne parue dans la revue Neurobiology of Aging. Ces travaux ont montré que les personnes âgées ayant eu une plus grande activité physique et respiratoire et dont l’aorte était en bon état avaient les meilleurs résultats que les autres lors de test cognitifs. Pour faire simple, même si les mécanismes sont peut-être plus complexes, de l’aveu même des chercheurs, un mode de vie sain aide à maintenir l’élasticité de ses artères,empêchant  ainsi les dommages cérébro-cognitives dans la vie future.

 

Morning Exercise

Rédigez un commentaire :

*

Your email address will not be published.